Paradoxes, nous ne sommes jamais partis?

Cette réflexion contient au moins une erreur. Si elle contenait une erreur, Je serais fait une erreur en disant qu'il contient au moins une erreur. En fait, posso affermare con certezza che l’errore non sussiste nel testo del cette pensée, mais si cette dernière affirmation était vraie, alors il ya une erreur dans la phrase d'ouverture.

Dans vérité non siamo riusciti a risolvere tutti i paradoxes. En particulier, alors que certains sont apparemment insolubles paradoxes, d'autres sont en fait aucun moyen de sortir. Par exemple, la célèbre paradoxe d'Achille et la tortue, conçu par Zeno, Il a été dissous avec l'application de calcul, Il a découvert au XVIIIe siècle par Leibniz et Newton. Autres paradoxes, tels que le menteur (*) , Ils sont encore insoluble, car ils exploitent la caractéristique d'auto-, ou de circularité langue. Un système qui se réfère à lui-même (Il parle de lui-même) Il peut présenter des défauts dans le fond. Paradoxes, que, en termes plus techniques sont appelés antinomies, hanno avuto un duplice ruolo nella histoire de connaissance: da una parte sono stati utilizzati per mostrare che il langue e le capacità conoscitive umane hanno dei limiti intrinseci e, autre, logiciens et les scientifiques les ont exploités pour réfuter les théories de leurs illustres collègues. Il existe différents types de paradoxes. La paradoxe d'Achille et la tortue il est un paradoxe négative. Ce genre de paradoxes est utilisé comme une reductio ad absurdum de la fausseté d'une hypothèse de départ. En particulier, Zeno a essayé de défendre l'idée de l'illusion du mouvement parménidienne.

Parménide soutenu, en effet, ne existe pas que le mouvement. De l'autre côté, Héraclite affermava che tutto è fluire e movimento. Ni lui, a "gagné" définitivement, Mais nous avons réalisé que le Paradoxe de Zénon Il était impossible à résoudre parce que les Grecs ne disposaient pas des outils mathématiques pour le résoudre.
un autre type de paradoxe est rhétorique, qui vient de le sophiste de raisonnement typique qui veut prouver l'exactitude d'une déclaration et son contraire. Par exemple, Protagora affermò che la malattie è un amende e Nations Unies mâle. Infatti per il malato è un mâle, ma per il medico che prende i soldi è un amende. Tali paradossi venivano utilizzati dai Sofisti per dimostrare che tutto è relativo e che non si può comprendere la differenza tra amende est mâle.

À ce stade de la question C'est: perché le antinomie e i paradossi hanno sempre attirato l’attenzione dei Philosophie e degli scienziati?

Il problema principale dello sviluppo della connaissance umana è, et il a toujours été, pour éliminer les contradictions et les composantes psychologiques de langue tecnico di ogni science (il humaniste ou naturel). L’obiettivo ideale sarebbe quello di rendere la connaissance un «calcul». Rappel Leibniz:

"En conséquence, quando sorgeranno controversie fra due Philosophie, plus vous avez besoin d'une discussion, venir [Ce n'est pas] entre deux ordinateurs. Il suffira, en effet, qu'ils prennent dans des enclos de main, Ils sont assis devant les horaires et (si elle s'il vous plaît, su invito di un ami)
Ils disent à l'autre: Calculemus!" (M. Millers, Leibniz e la logique Symbolique. Ecole ouverte, Sansoni, 1973.)

Leibniz andava alla recherche di una caratteristica universale che rendesse conto della corrispondenza tra realtà, langue e pensiero, e che fosse capace di ricostruire in modo perfetto la relazione tra le cose del monde e tutte le loro possibili combinazioni. Egli voleva costruire una science universale da cui potessero être dedotte tutte le altre scienze, des cas spécifiques comme de l'universel. Dès lors,, mathématiciens et logiciens ont lutté pour tâtons pour construire un système logique parfait, che permettesse perlomeno di basare l’intera Mathématiques sur logique. Il logicismo è il tentativo di ridurre la Mathématiques ai concetti ed alle regole della logique. Si l'objectif avait été atteint, on aurait pu aller dans les autres sciences naturelles et, enfin, estendere tale metodo alla philosophie ed alle Sciences humaines. ogni science sarebbe diventata un’applicazione specifica delle leggi universali della logique est, pour ça, droite, rigoureuse et incontestable. En fait, après plus de deux mille ans, nous avons réalisé que nous ne pourrions jamais construire un système (Toutefois stricte) dans lequel chaque partie peut être démontrée selon les procédés de logique classique.

Paradoxes ultima modifica: Thursday,12 Juin 10:50, 2014 la nabladue
Part!










Soumettre
Plus Partager boutons
Partager sur Pinterest
Il n'y a aucune image.